LE SAVIEZ-VOUS?

Cette année, le protestantisme fête 500 ans d’histoire.
Voici trois questions importantes pour comprendre notre monde et pour situer votre existence.

1. QUI ÉTAIT MARTIN LUTHER?

Martin Luther est à l’origine de la foi chrétienne protestante. Il était un homme ordinaire par lequel Dieu a changé le cours de notre civilisation. Martin Luther est né dans une famille paysanne d’Allemagne en 1483. Il interrompit ses études en droit après avoir fait la promesse à Sainte-Anne de dédier sa vie à Dieu si elle le sauvait pendant qu’il se trouvait terrifié sous la foudre d’un orage. Luther survécut! Quelques jours plus tard, il tint promesse et s’enrôla dans l’ordre des augustiniens et devint moine. Il était alors âgé de 21 ans.

Comme moine, Luther était particulièrement troublé et terrifié par la justice de Dieu. Il sentait qu’il lui était impossible, comme pécheur, d’atteindre les exigences divines. Il pratiquait religieusement les règles monastiques qui devaient faire de lui un saint et lui permettre d’entrer au paradis. Il se privait de sommeil pour vaquer à des veilles de prière, il jeûnait de manière prolongée et mortifiait son corps. Luther était malheureux et pensait qu’il n’arriverait jamais à devenir un saint.

Son supérieur de sa confrérie augustinienne l’encouragea à poursuivre des études en théologie afin de trouver la paix avec Dieu. C’est effectivement en lisant la Bible qu’il découvrit une vérité qui, non seulement changea sa vie, mais bouleversa le monde. Laissons Luther expliquer lui-même sa découverte :

Alors je commençai à comprendre que la justice de Dieu est celle par laquelle le juste vit du don de Dieu, à savoir de la foi, et que la signification était celle-ci : par l’Évangile nous est révélée la justice de Dieu par laquelle le Dieu miséricordieux nous justifie par la foi. Alors je me sentis un homme né de nouveau et entré, les portes grandes ouvertes, dans le paradis même. À l’instant même, l’Écriture m’apparut sous un autre visage.

Sa découverte

Luther comprit que ses œuvres ne pouvaient pas le rendre saint aux yeux de Dieu et qu’il ne pouvait rien faire pour ne plus être un pécheur. La seule solution consistait à recevoir le pardon de Dieu pour tous ses péchés et ce pardon était offert gratuitement dans la mort de Jésus-Christ sur la croix. Dieu a lui-même accompli par Jésus-Christ tout ce qui est nécessaire pour que les hommes puissent entrer au paradis. Lorsque Martin Luther saisit qu’il ne lui restait plus rien à faire sinon que de recevoir ce cadeau de Dieu par la foi, son âme fut soulagée, son cœur éclata de joie et il fut sauvé. Voici la bonne nouvelle qui changea sa vie; mais comment bouleversa-t-elle le monde? Cette découverte allait présenter au monde une compréhension radicalement différente de la foi chrétienne et du salut…

En 1515, le pape mit en circulation une nouvelle indulgence dont les profits de vente devaient financer la poursuite des travaux pour la basilique Saint-Pierre-de-Rome. Une indulgence était un pardon papal qui servait à la rémission des péchés. Cette fois, le pape offrait de libérer directement des âmes du purgatoire en échange d’une poignée d’argent. Un dénommé Johann Tetzel fut chargé de la vente de cette indulgence dans le diocèse voisin de Luther. Par des phrases efficaces, il persuadait les foules de libérer les âmes de leur famille du purgatoire en achetant des indulgences.

Sitôt que sonne votre obole, du purgatoire l’âme s’envole!

Luther, qui venait récemment de découvrir la gratuité du pardon de Dieu, fut profondément choqué par l’abus de ce commerce. Il entreprit de dénoncer la vente d’indulgences en écrivant 95 affirmations qu’il alla clouer le 31 octobre 1517 sur les portes de la cathédrale de Wittenberg afin qu’elles soient lues publiquement. Les thèses de Luther produisirent un grand tremblement de terre qui fut ressenti dans toute l’Europe puisque ses thèses se répandirent rapidement grâce à l’imprimerie.

La réforme

L’influence de Luther fut telle que l’Église le somma devant les plus hautes instances civiles et ecclésiastiques. Le réformateur refusa de se rétracter et affirma que l’Écriture enseigne bien, contrairement à l’Église romaine, un salut entièrement gratuit et uniquement par la foi. Luther échappa miraculeusement aux machinations qui visaient à l’arrêter et l’exécuter. Il poursuivit son travail de Réforme de l’Église et travailla sans relâche avec la plume et l’encre afin de réorganiser l’Église sur des bases bibliques. De nombreux mouvements similaires de réforme se reproduisirent dans plusieurs pays d’Europe en suivant l’exemple de Luther. La Réforme changea définitivement la trajectoire de l’Église chrétienne et de la civilisation occidentale. Quelles sont donc les croyances des protestants par rapport aux catholiques?

2. QUE CROIENT LES PROTESTANTS?

Quelle est la différence entre un chrétien protestant et un chrétien catholique? Il y a d’abord des points communs : tous les deux croient au même Dieu et confessent la Trinité; ils reconnaissent le même Christ Sauveur du monde et croient que la Bible est la Parole de Dieu. La distinction se situe à deux niveaux : (1) la source d’autorité pour connaître la vérité (2) la façon dont l’homme est sauvé.

Premièrement : l’Écriture est la seule source pour fonder la foi chrétienne

Lorsque Luther fut convoqué devant les autorités, on lui dit que son enseignement n’était pas conforme avec celui de l’Église et que, par conséquent, il devait se rétracter. L’idée était que l’Église était canonique et qu’elle était le guide infaillible pour connaître la vérité. Cependant, il semblait à Luther et aux protestants que l’Église contredisait la Bible à plusieurs endroits. Voici la réponse que formula le réformateur :

Puisque Votre Majesté Impériale et Vos Seigneuries me demandent une réponse nette, je vais vous la donner sans cornes et sans dents. Non! Si l’on ne me convainc par les témoignages de l’Écriture ou par des raisons décisives, car je ne crois ni au Pape ni aux conciles seuls, puisqu’il est clair comme le jour qu’ils ont souvent erré et qu’ils se sont contredits. Je suis dominé par les Saintes Écritures que j’ai citées, et ma conscience est liée par la Parole de Dieu. Je ne peux ni ne veux me rétracter en rien, car il est dangereux d’agir contre sa propre conscience. Me voici, je ne puis autrement. Que Dieu me soit en aide!

Pour les protestants, la Bible est la seule source infaillible de vérité. Toutes les différences entre catholiques et protestants procèdent de ce principe. Les réformateurs ont donc rejeté tous les enseignements qui étaient contraires à la Bible : prier pour les morts, prier les saints, imposer le célibat au clergé, croire que le baptême sauve de l’enfer, etc. Toutes les croyances et les pratiques des protestants doivent être fondées sur la Bible et celle-ci peut être lue et comprise par les chrétiens ordinaires. La tradition, l’histoire et les credo de l’Église sont très utiles pour comprendre l’enseignement de la Bible, mais ils ne sont pas reçus comme étant canoniques et doivent être examinés à la lumière de l’Écriture sainte.

Deuxièmement : le salut de l’homme est par la foi seule, par la grâce seule, par Christ seul et pour la gloire de Dieu seul.

L’être humain a besoin d’être sauvé parce qu’il est un pécheur. Le péché est la source de tous les problèmes qui accablent l’homme et conduit son existence à la mort plutôt qu’à la vie éternelle. Le péché affecte le raisonnement de l’homme, ses affections, sa volonté, son corps, bref toutes les parties de son être. Le péché doit être condamné par la justice divine et il le sera définitivement à la fin de l’histoire, au jugement dernier. Le pécheur a désespérément besoin de salut et de rédemption et seul Dieu peut lui offrir. Voici comment :

La foi en Jésus, en sa personne comme Sauveur et en son sacrifice et sa résurrection comme moyen de salut, est l’unique moyen pour être sauvé. Le baptême, la prière, les indulgences, la pénitence, les bonnes œuvres, etc. ne peuvent aucunement justifier un pécheur devant Dieu, mais la foi seule en Jésus (Romains 3.20-28).

Ce salut est causé uniquement par la grâce de Dieu. Il n’y a aucun mérite de la part de l’homme qui ne peut absolument pas mériter en entier ou en partie la vie éternelle. Un pécheur ne peut d’aucune façon gagner son ciel puisqu’il est impossible aux hommes d’être sauvés; ceux-ci dépendent exclusivement de la grâce de Dieu (Matthieu 19.25-26).

Pour être sauvé, l’homme a besoin d’un sauveur. Jésus-Christ est le seul Sauveur. Le Christ a tout accompli et son œuvre de rédemption est parfaite. Il n’est pas nécessaire d’y ajouter quoi que ce soit, il suffit de la recevoir par la foi (Actes 4.12).

Ceux qui sont sauvés doivent une reconnaissance éternelle à Dieu. Ils vivent dorénavant pour Sa gloire et, ayant reçu une vie nouvelle, ils cherchent à lui obéir en gardant Sa Parole (Romains 11.36). La foi protestante peut être résumée en cinq points : l’Écriture est la seule règle de foi, le salut est par la grâce seule, par la foi seule, par Christ seul et pour la gloire de Dieu seul. En latin : sola Scriptura, sola gratia, sola fide, solus Christus et soli Deo gloria.

3. POURQUOI CELA VOUS CONCERNE-T-IL?

Le but de cette présentation n’est pas uniquement de vous fournir des précisions historiques qui vous permettront de mieux comprendre notre monde et son histoire, mais surtout de vous présenter les questions les plus importantes de l’existence. Qui est Dieu et qu’attend-il de l’homme? Qu’est-ce que l’homme? Pourquoi y a-t-il du mal et de la souffrance dans le monde? Qu’arrive-t-il après la mort? Comment l’homme peut-il être sauvé et obtenir la vie éternelle?

Ces questions étaient au cœur des préoccupations de la Réforme protestante. Les réponses de Luther et des autres réformateurs ne sont pas de simples réponses humaines, mais elles sont celles que Dieu lui-même a données à l’humanité dans l’Écriture sainte. L’Évangile prêché par les réformateurs est le même message qui fut prêché par les prophètes, les apôtres et le Christ lui-même. Vous êtes donc concerné par ces questions puisque vous êtes aussi un pécheur qui a besoin de rédemption et l’Évangile est le seul moyen par lequel vous pouvez être sauvé.

Que devez-vous faire maintenant?

Premièrement, vous devez confesser que vous avez transgressé les commandements de Dieu et qu’il vous est impossible de vous racheter vous-même devant Dieu. Vous devez implorer le pardon de Dieu pour avoir aimé et servi de faux dieux comme l’argent, le plaisir, votre propre vie, la gloire des hommes, etc. Demandez son pardon pour avoir déshonoré son Nom par vos pensées, vos paroles et vos actions. Vous devez également obtenir Son pardon pour ne pas avoir aimé votre prochain en éprouvant envers les autres de la haine ou des désirs impurs, en prenant ce qui ne vous appartenait pas ou en parlant mal d’eux. Reconnaissez que vous êtes coupable devant Dieu et que vous méritez le châtiment qu’Il jugera approprié.

Deuxièmement, recevez le plein pardon de Dieu en donnant votre vie à Jésus-Christ. Comprenez que par sa mort sur la croix, Il a subi votre châtiment à votre place et qu’Il a racheté votre vie. Si vraiment vous croyez en Jésus-Christ, vous désirerez le suivre en lisant sa Parole et en la mettant en pratique à partir de maintenant. Joignez-vous à une Église chrétienne qui soit fondée sur la Parole de Dieu et servez-y votre Seigneur avec les autres croyants.

Découvrez-en plus sur la Réforme

Conférence: La réforme de l’Église hier et aujourd’hui

Nous vous invitons à célébrer le 500e anniversaire de la Réforme en écoutant en différé une conférence où a eu lieu un échange sur les enjeux contemporains de la Réforme.

Série vidéo: L’histoire de la Réforme

Pour le 500e anniversaire de la Réforme protestante, nous vous présentons une série sur cette épopée glorieuse de l’histoire de l’Église.

N’hésitez pas à entrer en contact avec nous pour obtenir plus d’information ou une assistance spirituelle.

Explorez plus de ressources
Info contact

450 432-5210

38A, rue Labelle, Saint-Jérôme